Events , Paris

Ali Cherri

Ali Cherri, en conversation avec Audrey Norcia

« Le simple déplacement de l’objet — qu’il soit usuel, rituel ou artistique –, vers la sphère muséale interpelle et interroge les limites de notre savoir. Que sait-on en effet de ces objets qui ornent les vitrines de nos musées et en remplissent les réserves ? Que disent-ils de ceux qui les ont conçus et qui les possédaient ? De quoi ces collections d’objets archéologiques, ethnologiques, et même des choses de la nature, sont-elles le reflet ?

Parallèlement au discours scientifique, et l’anticipant parfois, les artistes interrogent cette relation triangulaire qui unit l’objet, le musée et nos connaissances encyclopédiques et anthropocentristes. Justement, une telle vision du monde, de la nature et des cultures, est-elle viable ?

Ali Cherri, comme les artistes exposés à Kadist, s’empare de cette problématique pour dénouer les enjeux identitaires et économiques de notre monde contemporain qui se cachent derrière chaque objet, dès lors qu’il quitte la « vie réelle » pour pénétrer l’espace sacralisé du musée et de son marché. »

Ali Cherri est artiste. Il vit et travaille à Paris et Beyrouth.
Son exposition Somniculus est visible jusqu’au 28 mai au Jeu de Paume.

Audrey Norcia est historienne de l’art. Sa thèse, Ruines, décombres et restes : quand l’art contemporain découvre l’archéologie, sera publiée en 2017 aux Presses du Réel.

 

Dans le cadre des “visites croisées” avec le Jeu de Paume

3h : Rendez-vous au Jeu de Paume avec Ali Cherri et Osei Bonsu, présentation de l’exposition Somniculus

4h30 : KADIST, visite de l’exposition Recouvrir, ensabler, copier, traduire, restituer

5h : Conversation entre Ali Cherri et Audrey Norcia à KADIST

 

Ali Cherri est artiste. Il vit et travaille à Paris et Beyrouth.

Audrey Norcia est historienne de l’art. Elle vit et travaille à Paris. Sa thèse, Ruines, décombres et restes : quand l’art contemporain découvre l’archéologie, qui sera publiée en 2017 aux Presses du réel, aborde les diverses relations qui unissent l’art à l’archéologie depuis les années cinquante à travers des entrées comme la culture matérielle de notre société, la trace, les déchets, la chaîne opératoire archéologique et les dispositifs muséographiques que s’approprient les artistes.

Ali Cherri, in conversation with Audrey Norcia

In the framework of “Visite croisée” with Jeu de Paume

3pm Meeting point at Jeu de Paume with Ali Cherri and Osei Bonsu :  presentation of the exhibition Somniculus

4.30 pm KADIST : Exhibition tour Conceal, cover with sand, replicate, translate, restore
5pm Conversation between Ali Cherri and Audrey Norcia

 

Ali Cherri is an artist. He lives and works in Paris and Beirut.

Audrey Norcia is an Art historian. She lives and works in Paris.

Her thesis Ruines, décombres et restes : quand l’art contemporain découvre l’archéologie will be published in 2017 at the Presses du Réel. It approaches the diverse relations that exist between art and archaeology since the fifties through entries such as the material culture of our society, the trace, waste, the archaeological operating chain and the museographic devices appropriated by artists.