Paris

Bastardie

Organisé avec Simon Asencio, Fatma Cheffi et Pedro G. Romero

“Bastardie” est une série d’événements et une exposition qui explorent à KADIST Paris l’argot, les jargons et plus largement les pratiques linguistiques non conventionnelles, souvent qualifiées de “bâtardes”. Ce projet vise à étudier leur capacité à subvertir les langues officielles et à élargir notre espace d’énonciation.

Comment les pratiques oratoires troublant les langues officielles peuvent-elles également perturber l’ordre social établi et ouvrir d’autres configurations ? Peuvent-elles également impacter notre manière de regarder ou d’agir ?

Son titre rend hommage à Alice Becker-ho, linguiste de l’Internationale Situationniste s’intéressant aux lexiques gitans et roms. Dans ce cadre, le programme se déroulera durant trois événements consécutifs accueillant les propositions du chorégraphe Simon Asencio sur l’écriture et l’écoute collectives de ballades jargonnantes (15 juin); de l’artiste Pedro G. Romero sur les héritages et filiations des langages flamenco (22 juin); et de l’artiste et commissaire Fatma Cheffi sur les expérimentations du trap et rap dans une perspective décoloniale (29 juin).

Une exposition rassemblant différents dispositifs, des pièces de la collection KADIST et d’autres œuvres d’art invitées proposera une scénographie en dialogue avec ces événements, gardant en mémoire les résidus et les traces laissés par chaque activation sous la forme d’un palimpseste spatial.

Programme détaillé à venir

Convened with Simon Asencio, Fatma Cheffi and Pedro G. Romero

“Bastardie” is a series of events and exhibition at KADIST Paris that explore slang, jargon, and broader unconventional language practices, often referred to as ‘bastard’. The project aims to investigate their capacity to subvert official languages and broaden the scope of our expression.

How can speech practices that trouble official languages disrupt the established social order and open up other configurations? Do they have the potential to impact the way we look or act?

Its title pays tribute to Alice Becker-ho, a linguist associated with the Situationist International, known for her interest in the lexicons of gypsies and Roma. Within this framework, the program will take place over three consecutive events hosting the proposals by choreographer Simon Asencio on the collective writing and listening of jargon ballads (15 June); by artist Pedro G. Romero on the heritages and filiations of flamenco languages (22 June); and by artist and curator Fatma Cheffi on trap and rap experimentations from a decolonial lens (29 June).

An exhibition gathering devices, KADIST collection pieces and other invited artworks will provide a scenography to dialogue with the events, absorbing the residues and traces left behind by each activation under the form of a spatial palimpsest. 

Detailed program coming soon