Exhibitions , Paris

Superhero Sighting Society

KADIST, Paris a le plaisir d’accueillir la première présentation de la Superhero Sighting Society [Société d’Observation des Super-Héro·ïne·s], projet qui découle de la résidence de Sabih Ahmed et Taus Makhacheva en 2019. L’exposition rassemble des témoignages d’apparitions de super-héro·ïne·s du monde entier et présente une scénographie inédite de Super Taus.

La Société, qui préserve l’anonymat de ses membres, collecte les récits de témoins ayant observé des super-héro·ïne·s à travers le monde. Le but de la Société est d’attirer l’attention, et de promouvoir les échanges, sur les nouvelles conformations du pouvoir apparues au gré des bouleversements planétaires et géopolitiques qui secouent le XXIème siècle.

En 2011, dans un essai intitulé « Is it a Bird ? A Plane ? No, It’s a Magic Chair » [Est-ce un oiseau ? Un avion ? Non, c’est une chaise magique], dans lequel il se réfère aux super-héro·ïne·s, Lawrence Liang remarque que « la transformation de Clark Kent en Superman est toujours provoquée par une crise, souvent suffisamment importante pour pouvoir détruire le monde. Et si nous ne craignions pas tant une fin du monde spectaculaire que la perspective de perdre les petits mondes que nous habitons et que nous connaissons : une librairie qui disparaît, un organisme public qui perd ses subventions, un espace d’exposition indépendant qui met la clé sous la porte ? ». Ce sont de tels mondes, petits et grands, que l’exposition entend invoquer dans toute leur diversité. Elle nous invite tou·te·s à forger des images et des apparitions à partir d’un ensemble de voix cacophonique ; à puiser dans l’engorgement des récits pour représenter autrement les environnements dans lesquels nous vivons ; et à mobiliser figures, personnages, lieux et désirs pour proposer de nouvelles morphologies du monde contemporain. Ces figures sont aussi variées que les lieux desquels elles proviennent et des témoins qui les ont vues. Elles apparaissent dans les forêts ou les mers profondes, dans les déserts, salons de thé et chantiers, places publiques et réunions de quartier, parmi de nombreux autres lieux où sont observés des super-héro·ïne·s.

Cette exposition a été motivée par le désir de partager une question qui marque le point de départ de la Superhero Sighting Society : comment différents paysages et différentes géographies ont-elles exigé de leurs héro·ïne·s locaux·ales des super-pouvoirs différents ? Plus encore, l’exposition se demande quels genres de super-pouvoirs peut-on imaginer aujourd’hui, dans les différents lieux et milieux que nous habitons ?

Nous avons obtenu l’autorisation de tou·te·s les témoins avant de partager leurs histoires. Libre à chacun·e de les interpréter comme bon lui semble.

Superhero Sighting Society est conçue par les Membres Fondateurs.trices de la société, Sabih Ahmed et Taus Makhacheva, en collaboration avec Jessica Saxby, l’archiviste de la société. Scénographie de Super Taus. 

KADIST, Paris is pleased to present the first public presentation of Superhero Sighting Society, a project that follows Sabih Ahmed and Taus Makhacheva’s residence during 2019. This exhibition gathers witness accounts of superhero sightings from all around the world and presents a scenography by Super Taus.

Maintaining anonymity of its members, the Society raises awareness and promotes conversations around new figurations of power that have emerged amidst the seismic planetary and geopolitical shifts of the 21st century.

In 2011, while referencing superheroes in an essay titled ‘Is it a Bird? A Plane? No, It’s a Magic Chair’, Lawrence Liang proposed that, “the transformation of Clark Kent into Superman is always precipitated by a crisis, usually one large enough to potentially destroy the world. But what if it is not a monumental end-of-the-world that scares us, but the prospect of losing the small worlds that we inhabit and know: a bookstore disappearing, a public organization running out of funds, an independent gallery shutting down?” This exhibition aims to invoke many such worlds (big and small). It invites all to conjure images and apparitions from a cacophony of voices; to re-render living environments through a congestion of narratives; and, to propose new morphologies of the contemporary through figures, personas, places and desires. These figures are as diverse and varied as the places they come from and the witnesses who sighted them. Together, they call in forests and the deep sea, mountains and desert-scapes, tea-shops and construction sites, public squares and neighbourhood gatherings, amidst a host of other locations where superheroes are seen.

An impetus behind this exhibition is to open a question that first brought Superhero Sighting Society together: How have different landscapes and geographies demanded different superpowers of the heroes arising from there? Furthermore, this exhibition asks, what kinds of superpowers can we imagine today in the different locations and milieus we inhabit? 

Prior permission has been taken from all witnesses for sharing their stories. All the stories are open to interpretation.

Superhero Sighting Society is conceived by the Society’s Founding Secretary Members, Sabih Ahmed and Taus Makhacheva, in collaboration with the Society’s Records Clerk, Jessica Saxby. Scenography by Super Taus.